Robe chasuble à encolure ronde, dos uni et empiècements épaules et bas agrémentés d'un liseré corde contrasté. Fermeture côté par un zip invisible.

Disponible uniquement dans le motif Les petits bateaux
Plus d’information
Saison Printemps été 2017
Mise en avant Coup de coeur
Nouveauté Non
Coup de coeur Non
Composition Tissu imp : 95% polyester 5% élasthanne Tissu uni: 60% coton 37% polyester 3% sp
Rédigez votre propre commentaire
Vous commentez :PHARE - Robe chasuble col rond
Coup de coeur

PHARE - Robe chasuble col rond

95,40 € 60,00 €

Vous recevrez points de fidélité pour l'achat de ce produit

(En savoir plus sur les points de fidélité)
Description
Robe chasuble à encolure ronde, dos uni et empiècements épaules et bas agrémentés d'un liseré corde contrasté. Fermeture côté par un zip invisible.

Disponible uniquement dans le motif Les petits bateaux
Composition et entretien
Tissu imp : 95% polyester 5% élasthanne Tissu uni: 60% coton 37% polyester 3% sp
Chloe Rémiat

Chloé Rémiat utilise la technique du papier mâché avec créativité ! Elle commence par sculpter ses personnages et ses éléments de décor, les peint, puis les photographie. Elle les colorise ensuite partiellement par ordinateur pour donner vie aux motifs.

Sa première collaboration avec Anatopik date de 2010 avec "Confiture de fée", thème récurrent dans son travail et fortement inspirée par sa gourmandise !
Chloé a un univers ludique et aime illustrer les contes ("Hansel et Gretel" en 2011, "La Princesse au Petit Pois" en 2012, "Boucle d’Or" en 2013, "Filles aux allumettes" en 2015, "Petit Chaperon" en 2016 et "Les 7 Nains" en 2017).

En 2018, "Alice" sortie pour la 1ère fois en 2011, fait son grand retour dans une version recolorisée et retravaillée. Le personnage de la reine de cœur fait son entrée et une frise gourmande et végétale orne certains modèles.

Pour la collection Automne-Hiver 2018, elle met en scène les arts de la rue avec le motif Bohème Circus, une illustration à la fois ludique et graphique.

Pour la collection Printemps-Été 2019, elle nous livre un motif inspiré de la culture amérindienne, intitulté Powhatan, clin d'oeil à la célèbre Pocahontas.

La sculptrice de papier